Il n’y a aucune notion de thérapie dans l’accompagnement que je propose.

En tout état de cause, la thérapie implique un traitement et ne peut être proposée que par
le professionnel thérapeute formé à des techniques  indiquées par sa spécialité.

Ici, il est question de bien-être, ou de mieux-être…

C’est la détente, en compagnie du cheval, qui est recherchée.

.

chiloup équicie chevaltoiemoi équithérapie

À qui s’adresse l’accompagnement ?

Il s’adresse à toute personne désireuse de rencontrer le cheval, et attirée par une relation à l’autre différente de nos habituels contacts humains.

Ma priorité est de rendre l’accès à la relation avec le cheval au plus grand nombre.

C’est pourquoi j’accueille toute personne, néophyte ou habituée à la présence et au contact de l’animal.

Enfants, adolescents, adultes…

En situation de handicap, ou non…

En difficulté ou non…

Les possibilités d’accueil sont étudiées et adaptées de manière individuelle, en tenant compte des dispositions de chaque être, humain et cheval, et des moyens disponibles pour mettre en œuvre nos actions.

 

À quelles demandes peut répondre l’accompagnement ?

À la demande des professionnels du handicap, de la santé, de la protection de l’enfance, de l’insertion sociale…

À la demande des particuliers, des associations de familles, des groupes scolaires, des centres de loisir…

L’accompagnement est construit différemment selon l’origine de la demande.

Dans certains cas, elle implique la mise en place de projets individualisés, et donc la collaboration d’une équipe pluriprofessionnelle, complémentaire dans ses actions.

équicie Ain ChiloupLa présence des accompagnants

Les accompagnants sont bienvenus pendant la séance.

Leur présence est obligatoire pour les groupes !

Personnel encadrant, familles, en séance collective ou individuelle, chacun peut être sollicité, selon les actions mises en place, et impliqué, car la séance est un instant favorisant l’échange, où chacun pourra exprimer, par la suite, son expérience, et bénéficier de ce contexte pour partager un dénominateur commun.

Réunir des publics d’horizons différents permet de se rencontrer, de favoriser les échanges intergénérationnels, de (re)créer du lien familial, de vivre une autre relation par le biais d’une activité commune, et de se donner du temps, autrement, ensemble.